Nekopara – It’s a cat paradise !

 

Ayant pu acheter Nekopara Vol 1. pendant les soldes derniers, j’ai donc décidé de me le faire, surtout après en avoir beaucoup entendu parler. Originellement un jeu adulte (18+), il en existe une version tout public disponible sur Steam et c’est celle-ci que j’ai testé en premier. Voici donc une petite présentation pour les curieux

En gros

Nekopara est un visual-novel,  où une histoire visuelle selon le terme français que personne n’utilise, qui nous met dans la peau de Kashou, fringuant jeune homme et propriétaire d’une pâtisserie avec une faute de français dans le titre, La Soleil.

Kashou est à priori assez banal et assez transparent en tant que protagoniste mais ce qui fait sa force, ce sont ses deux chattes, prénommée Chocola et Vanilla dont Nekopara nous compte les péripéties.

Nekopara - PC 1
Chocola et Vanilla en uniforme

Dans Nekopara, les catgirls (ou nekos) sont des versions humanoïdes des félins que nous connaissons bien, à la manière de Felicia de Darkstalkers. Elles se présentent comme des êtres humains normalement constitués mais disposent de certains attributs de l’animal comme la queue et les oreilles. Elles sont douées de parole, de conscience et grandissent plus rapidement que les humains. Souvent de nature enjouée/joueuse, la catgirl peut aussi faire preuve d’une variété de comportements très proches de ceux des êtres humains.

L’intrigue

Kashou se prépare à ouvrir la pâtisserie quand il découvre deux boites qui contiennent deux passagers clandestins : Chocola et Vanilla, qui se languissaient de l’absence de leur maitre…Et c’est là que l’histoire commence !

Nekopara - PC 13
Maple et Chocola s’amusent avec un téléphone portable

Gameplay

Nekopara est un visual-novel sans aucune espèce de choix, ce qui signifie que le joueur n’a rien à faire à part passer les dialogues (ou activer le mode automatique de défilement pour les fainéants comme moi) et prendre quelques captures d’écrans pour sa collection personnelle de photos à risques.

Autant dire qu’à part croiser les bras et regarder ce qui se passe, il n’y a pas grande chose à faire, sauf peut-être s’amuser avec la touche P, qui fait bondir instantanément tout personnage à l’écran, causant un tressautement de la poitrine. Notez que les développeurs ont même osé la personnalisation et il est possible de choisir le degré de tressautement des poitrines dans les options. On passe de soutien-gorge en béton armé à de la gelée en faisant bouger un curseur, amusant.

Nekopara - PC 4
Chocola/Vanilla

 Graphismes

Difficile d’attendre quoi que ce soit côté technique de la part d’un visual-novel mais Nekopara a tiré son épingle du jeu avec des modèles (en flash ?) vivants et qui bougent rapidement. Les personnages clignent des yeux, leurs poitrines se soulèvent au rythme de leur respirations, leurs expressions et postures changent durant les dialogues, le tout est très bien animé et bien loin des modèles fixes qu’on voit souvent chez la concurrence. En revanche, les décors sont assez classiques et vides.

Après certains moments-clés, de superbes illustrations, comme celle-ci dessus, sont également montrées. Bien dessiné, que dire de plus ? Pas grand-chose…

Nekopara - PC 16
Cinnamon apprend comment on fait les bébés à Vanilla

Audio/écrit

Nekopara est entièrement doublé en japonais (sauf le protagoniste) et les voix sont convaincantes sans briller ou agacer. Les doubleuses ont fait un bon travail et leurs performances respectives collent bien aux personnages. Les personnalités différentes des catgirls sont retranscrites avec fidélité. Vanilla à l’air blasé, Chocola enjouée, Coconut joueuse, Shigure manipulatrice etc…Tout colle à merveille.

Pour ce qui est de la traduction, celle-ci est signée Sekai Project et sa qualité varie durant le jeu. On passe d’une traduction très littérale à des passages un peu plus librement adaptés. Notez que mots japonais, notamment les titres honorifiques (-sama, -san etc..) sont en japonais dans le texte.  Certains moments sont assez complexes à saisir, mais il est difficile de savoir si la faute revient à la traduction ou bien au texte original.

Durée de vie

Ce vol .1 de Nekopara demande 4 heures pour être totalement fini. Notez qu’il s’agit là du premier chapitre et que le studio travaille déjà à une suite, celle-ci est calée pour décembre.

Nekopara - PC 8Cinnamon/Coconut (3>)

Verdict

Nekopara est un visual-novel assez classique qui se distingue du lot par une présentation visuelle accrocheuse et des personnages attachants. Les dialogues frisent parfois le ridicule (ou le quasi-incompréhensible dans certains cas) mais les interactions des catgirls sont souvent suffisamment divertissantes pour faire oublier les travers du jeu.

En somme, si vous aimez les femmes-chat, et avez 9,99 € et 4h à perdre, pourquoi ne pas tenter ? Encore mieux, il existe une démo gratuite, ici.

Nekopara - PC 2

La version 18+

Et aussi, pour ceux qui sont majeurs et vaccinés (et surtout majeurs), le développeur offre à tout acheteur de la version Steam, la version adulte qui contient les fameuses scènes à caractère pornographiques. Il s’agit du seul contenu qui manque à la version tout public, le dialogue, parfois assez explicite, n’a pas été remanié.

Si cela vous intéresse, Google est votre ami, comme on dit.

Publié par

Kysshin

Administrateur sur Gamergen - http://www.gamergen.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *